Valid XHTML 1.0 Transitional
Valid CSS!

Contact :
webmaster
[AT]
viadraconis.fr



Le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons, exception faite, bien sur, des citations qui, pour la plupart, sont issues de la Bible, et des reproductions de manuscrits ou de tableaux.


Creative Commons License
Creative Commons License

Noël

Accueil > Symbolisme > Noël


C'est la fête de la naissance du Christ. Bien avant, ce fut une fête solaire, symbolisant la victoire de la lumière sur les ténèbres. En effet, on est très proche du solstice d'hiver, jour de la nuit la plus longue, à partir de laquelle les jours commencent à rallonger. Pour l'Eglise, ce sera le jour de la naissance de la lumière du christianisme.

Considérée comme la fête du feu et de la lumière, on la célébrait par des feux, source de vie et de chaleur. Cette fête sera déplacée le 27 décembre, jour de la Saint Jean d'hiver. Pour les celtes, cette fête du Modra Necht, ou solstice d'hiver, donnera lieu à la cueillette du gui par les druides suivant un certain rituel : le gui coupé, le druide s'exclame : "O ghel an heu" ce qui signifie le blé lève (et qui donnera par déformation phonétique "au gui l'an neuf"). C'est donc aussi la fête de la régénération.

Du point de vue zodiacal, on remarquera que le soleil en ce jour est dans le signe du Capricorne qui est diamétralement opposé à celui du Cancer. Hors, dans cette constellation se trouve un amas d'étoiles " Praesepe " signifiant la crèche. Le signe suivant, le Lion est aussi le symbole de l'évangéliste Marc dans le tétramorphe. Or, il est dit :

"Tu es un lionceau, ô Juda, ô mon fils, tu es revenu du carnage ! Il a fléchi le genou et s'est couché tel un lion et telle une lionne, qui le fera levé ?"

( Gn XLIX, 9 )

Juda est le fondateur de la tribu de Juda, dont Joseph sera issu. On se référera aussi aux sculptures de la porte de la Mère Dieu. Faisons une petite digression sur le tétramorphe : il représente les 4 figures des visions d'Ezéchiel :

"Je regardais : il y avait 4 roues à côté de chaque chérubin ; l'aspect des roues était comme l'étincellement de la chrysolite."

(Ez X,9)

"J'entendis donner à ces roues le nom de Cercle. Ils avaient chacun 4 faces : la face du premier était une face de chérubin ; la face du second, une face d'homme ; la troisième une face de lion et la quatrième, une face d'aigle."

(Ez X,13)

On en trouve aussi trace chez Jean:

Au milieu du trône et l'entourant, 4 animaux couverts d'yeux par-devant et par-derrière. Le premier animal ressemblait à un lion, le deuxième à un jeune taureau, le troisième avait comme une face humaine, et le quatrième semblait un aigle en plein vol.

( Ap IV, 6-7)

Ils sont aussi appelés dans l'Apocalypse les 4 vivants. Ils symbolisent l'universalité de la présence divine, les 4 colonnes du trône de Dieu. On leur fait correspondre les 4 évangélistes : Matthieu : l'homme ; Marc : lion ; Luc : taureau ; Jean : aigle.

On leur fait aussi correspondre 4 tempéraments :

  • Taureau : matière corporelle, lymphe, la vertu de la maîtrise et son contraire le vice de la sensualité. C'est le tempérament lymphatique lié à l'élément Eau.
  • Aigle : force vitale, le sang, la mobilité, le sentiment et ses exagérations passionnelles. C'est le tempérament sanguin lié à l'élément Air.
  • Homme : esprit immatériel, la pensée, le savoir terrestre. C'est le tempérament nerveux lié à l'élément Terre.
  • Lion : feu dévorant, vigueur active, énergie unificatrice, les instincts et les résolutions volontaires. C'est le tempérament bilieux lié à l'élément Feu.

On tire de la sagesse du Sphinx les 4 règles fondamentales de la conduite humaine : Savoir avec l'intelligence du cerveau humain ; vouloir avec la vigueur du lion ; oser ou s'élever avec la puissance audacieuse des ailes de l'aigle ; se taire avec la force massive et concentrée du taureau.

Dictionnaire des Symboles


Haut de page