Valid XHTML 1.0 Transitional
Valid CSS!

Contact :
webmaster
[AT]
viadraconis.fr



Le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons, exception faite, bien sur, des citations qui, pour la plupart, sont issues de la Bible, et des reproductions de manuscrits ou de tableaux.


Creative Commons License
Creative Commons License

L'Epiphanie

Accueil > Symbolisme > Epiphanie


C'est la fête de la manifestation de Jésus dans le monde, c'est à dire la fête de la venu des Rois Mages. Epiphanie vient du latin Epiphania, dérivé du grec Epiphaneim qui signifie "apparition". Cette fête vient 12 jours après Noël, marquant l'accroissement de la longueur du jour sur la nuit.

Si nous regardons 12 jours avant Noël, nous trouvons la Sainte Luce ou Lucie, qui vient du latin lux,lucis, la lumière. Sainte Luce préfigure l'Oeuvre au noir qui se déroule dans les ténèbres, Noël, l'Oeuvre au blanc, la lumière qui naît et qui surgit de la grotte primordiale, et l'Epiphanie, l'Oeuvre au rouge qui est la lumière extériorisée par l'étoile (des Rois Mages ou de Balaam ). Nous avons là aussi 3 étapes de l'Oeuvre : putréfaction, purification et sublimation.

Les trois rois mages ( Balthazar, Gaspar et Melchior ) apportent des présents : l'or (richesse, action royale du Christ) l'encens (Esprit Saint la Rédemption) et la myrrhe (l'immortalité, la fonction sacerdotale).

On retrouve aussi Sainte Lucie le 6 juillet, en opposition au 6 janvier : on peut y voir un parallèle entre la Saint Jean Baptiste (24 Juin) et la Saint Jean Evangéliste (27 Décembre). On remarquera que la Saint Jean Baptiste ou Saint Jean d'été correspond au moment de l'année où le soleil commence son déclin : les jours vont alors commencer à diminuer au profit de la nuit.

Au premier siècle du christianisme, la veille de l'Epiphanie donnait lieu à des processions aux flambeaux durant lesquelles on bénissait les sources et les fontaines, ainsi que l'eau baptismale, placée pour l'occasion dans une cuve au centre du choeur.

Au niveau symbolique, le Feu doit s'unir à l'eau et à la Terre pour permettre le renouveau des forces de la nature. Le Feu solaire pénètre dans le Poisson (Eau) pour renaître plus fort dans le Bélier.

Du point de vue alchimique enfin, la coutume populaire voulait qu'en ce jour on se partageât une galette des rois, ornée de raies symbolisant le zodiaque, de pâte feuilletée (le Livre muet des Maîtres selon Eugène Canseliet, disciple du dernier Alchimiste connu Fulcanelli), contenant une fève (souffre emprisonné dans la matière) et que l'on se partageait en plusieurs parts. Celui qui obtient la fève est proclamé roi, montrant qu'il y a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus.

C'est aussi le temps de la fête des fous, durant laquelle les rôles sont inversés : un laïc était nommé évêque des fous. Il portait la mitre, bénissait la foule. Les gens singeaient les religieux.