Valid XHTML 1.0 Transitional
Valid CSS!

Contact :
webmaster
[AT]
viadraconis.fr



Le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons, exception faite, bien sur, des citations qui, pour la plupart, sont issues de la Bible, et des reproductions de manuscrits ou de tableaux.


Creative Commons License
Creative Commons License

Le Taureau

Accueil > Extérieur > Saint Firmin > Zodiaque > Taureau


Symbolique du Signe

Symbolique chrétienne : la force de l'Eglise et le travail

Symbolique alchimique : la Congélation - Oeuvre au rouge - élément Terre

taureau

Le Taureau (latin : taurus) représente la force animale et la fertilité. Dans l'antiquité, il fut célébré sur tout le pourtour de la mer méditerranée, tel le minotaure du roi Minos de Crête, ou encore le culte de Mithra, dont le taureau sacré était égorgé pour baptiser de son sang le jeune impétrant. Il faut bien sur y voir l'enseignement suivant : on ne peut accéder aux Mystères qu'après avoir su tuer son moi inférieur.

On trouve aussi le taureau dans le mythe d'Hercule. Pour son septième travail, Hercule dut vaincre le Taureau que Poséidon avait jadis donné au roi Minos. Hercule lutta et dompta le Taureau, puis le mit sur un bâteau pour l'ammener à Eurysthée, cousin de Hercule et roi de Mycènes, qui lui donna les fameuses douze taches à accomplir, douze travaux qui devaient purifier Hercule. Ainsi , Hercule mena le volatil à une plus grande fixité : "Tant que l'eau mercurielle des Philosophes demeure sur la terre des Sages, siginifiée par l'isle de Crête, cette terre est ravagée par la dissolution, et incapable de rien produire ; mais sitôt qu'Hercule arrête le Taureau, ou fixe cette eau, pour le mener à Eurysthée, elle devient propre à la végétation ; on peut la cultiver pour y semer l'or philosophique." (Dom Pernety - Dictionnaire mytho-hermétique)

Cet animal a peu servi de symboles aux alchimistes, si ce n'est pour préciser que son "mois" est propice au Grand Oeuvre, ou encore pour préciser la phase chaude et humide de la Coagulation.

Dom Pernéty précise qu'au niveau alchimique, le taureau évoque la nécessité de fixer l'eau mercuriel volatile. Solve et Coagula.

Eugène Canseliet voit dans l'opposition du Bélier et du Taureau, le mercure et le souffre.

En astrologie, le Taureau est le domicile nocturne de Vénus et le lieu d'exaltation de la lune.

En Egypte ancienne, la vache était souvent dédiée à la déesse Hathor, terre nourricière, présidant au renouveau de la vie.

Dans le Tétramorphe chrétien, le veau ailé représente l'Evangéliste Luc. Notons aussi que, le boeuf se subsitua au taureau : ainsi, le boeuf imaginé dans la grotte de la nativité avec l'âne, était l'emblème de Moïse, qui est souvent représenté avec des cornes de boeuf...

Activité humaine

taureau

Pour finir, observons le quatre-feuille nous décrivant l'activité humaine se faisant au "mois" du Taureau, c'est à dire Avril. On y voit un fauconnier nourrir un faucon "pèlerin" qu'il tient sur sa main gauche ; sa main droite, quant à elle, tient le chaperon de l'oiseau. Il regarde pousser le blé. Le seigneur chasse et le blé pousse.

Haut de page